Chaussettes et accessoires 100% mongoles,

Cachemire, duvet de yack, duvet de chameau, laine de mouton issues d’élevages raisonnés.

Découvrir

Trouver chaussettes à son pied !

À force d’aller en Mongolie comme photographe, il me fallait trouver un moyen d’aider les éleveurs à continuer à vivre de leur labeur.

Mes Chaussettes Mongoles s’inscrit dans une démarche de commerce équitable en proposant un débouché pour des laines peu connues dont la qualité, le confort, la douceur et la chaleur ravissent les initiés.

Ainsi, le cachemire, le duvet de yack, le duvet de chameau et la laine de mouton que nous proposons dans nos chaussettes participent directement à préserver le mode de vie ancestral d’éleveurs issus d’une culture très respectueuse des animaux.

D’un autre côté, nous faisons fabriquer nos chaussettes dans des usines d’Oulan Bator dotées des dernières technologies textiles issues de Corée du Sud. Et c’est cette mixité entre tradition et modernité, si semblable à la Mongolie moderne, que nous voulons partager avec vous à travers notre production.

Bonne visite,

 

Marc Mellet, fondateur.

Nos produits

Découvrez le confort absolu grâce à notre collection !

Chaussettes

Bonnets & Écharpes

Gants

Plaids

Enfants

Explorer par matières

Découvrez la douceur naturelle : Explorez par matière, choisissez par confort !

Cachemire

Le cachemire le plus fin au monde est produit par les chèvres élevées sur les hauts-plateaux montagneux, les steppes et les Gobi de Mongolie occidentale et du sud-ouest.

Duvet de yack

Le yack, symbole des zones montagneuses, appartient à la vaste famille des bovidés. Cette fibre de grande valeur est collectée pendant la période de mue au printemps chez les yacks, provenant des steppes de Mongolie. Le duvet de yack est reconnu pour son excellente capacité d'isolation thermique.

Duvet de chameau

Les chameaux de Bactriane, principalement présents en Asie, sont célèbres pour leur longue fourrure, utilisée dans la fabrication de tissus. La Mongolie, leader en exportation de cette laine, collecte environ 4 à 5 kg par chameau annuellement lors de la mue naturelle.

Laine de mouton

Après un hiver rigoureux, les moutons développent une épaisse couche de laine protectrice. Celle-ci commence à tomber dès l'arrivée de la belle saison. Il s'agit donc d'une couche régulatrice saisonnière. Les nomades profitent alors de ce bénéfice de l'hiver en tondant leurs troupeaux une seule fois par an, à la fin du printemps, généralement en juin.

Nos Egéries

Nos “amateurs” experts en chaussettes chaudes, muses, idoles et connaisseurs. Elles et ils ont tous une bonne raison d’avoir les pieds délicatement protégés.

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour au catalogue